Nicolas Feuillatte, Palmes d’Or, Brut ’02